Laurier Francophonie 2009

Laurier Francophonie
Rêver le Français »

Série documentaire
Réalisateurs : Jean-Michel Djian et Philippe Lavalette
Producteurs : Dominique Le Pivert et Monique Simard –
Grenade Productions Multimédia, les productions Virage
(Québec), Iota Productions (Belgique), TV Rennes 35 et
TV5 Monde
Diffuseur : TV5 Monde, les 13, 14 et 15 octobre 2008

Rêver le français. Trois documentaires pour explorer notre langue parlée par 200 millions de personnes à travers le monde, langue officielle de plusieurs dizaines de pays. Si le français n’est plus la langue diplomatique parlée couramment à la cour de Russie, il est bien vivant, enrichi de toutes sortes de manières par tous ceux qui le parlent. De la cour à la rue en somme. Jean-Michel Djian et Philippe Lavalette ont donné la parole à tous les gourmands des mots qui composent une langue dont Albert Camus disait : « Ma patrie c’est la langue française ». Elle bouge, elle palpite, elle évolue sous l’influence de pensées fécondes. « J’ai plié la langue française à mon vouloir-dire » disait Aimé Césaire. Trois volets joliment titrés, La Fabrique des Mots, Le Spectacle de la Langue, Le Pouvoir du Verbe visitent la langue en mouvement, décrivent la vie des mots qui surgissent au détour de la vie d’aujourd’hui et imposent leur nouveauté bientôt consacrée par l’Académie française et les commissions de terminologie. Parfois on est désarçonné par les jargons spécialisés qui constituent autant de novlangues et qui durent ce que durent les modes, épuisées par leur propre hermétisme. Une novlangue chasse l’autre. Leurs locuteurs ne communiquent pas entre eux, incapables de se comprendre. Tandis que le français… De tous ces apports le français, en structure vivante et dynamique, n’absorbe que ce qu’il veut, que le plus grand nombre peut partager. C’est ainsi qu’il accueille de nouveaux mots capables de dire l’aujourd’hui et le demain. En d’autres temps on aurait pu dire que le jury s’est plu à honorer d’une couronne symbolique la magnifique série Rêver le français. Aujourd’hui on pourrait dire que le jury a kiffé la série et lui donne un laurier. De quelque manière qu’on le dise, la pensée est la même et l’on se réjouit de voir auteurs, chanteurs, rappeurs, acteurs, citoyens de tous les pays francophones rêver notre langue et donner leur rêve en partage.

{backbutton}

Written by club av paris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *