Laurier d’Or Télévision 2009

Laurier d’Or Télévision
Georges Pernoud

pour les emissions « Thalassa »,
“Faut pas rêver” et l’ensemble de sa carrière
Diffuseur : France 3

On l’imagine breton. Il n’en est rien, Georges Pernoud est un savoyard qui a grandi en Afrique du Nord. Journaliste de formation, il débute sa carrière à 22 ans comme cameraman, il part en expédition avec Haroun Tazieff en 1969, puis il se consacre aux reportages sportifs. En 1973, il embarque sur le 33-Export, comme reporter-cameraman, pour suivre la première course autour du monde. Ces 13000 kilomètres vont changer sa vie et feront de lui un amoureux du monde marin. Il ne le quittera plus. En 1975, il crée un magazine
thématique autour de cet univers dont il a découvert la puissance de rêve et d’évasion, ce sera « Thalassa », titre soufflé par son père féru de culture hellénique.
Pendant plus de trente ans, le magazine culte de la mer, maintes fois primé, a fait le tour du monde réunissant un public passionné et fidèle. Une longévité exceptionnelle pour un magazine de télévision et un succès jamais démenti notamment depuis sa programmation en prime time en 1989, avec près de 4 millions de téléspectateurs chaque vendredi, ce qui place « Thalassa » en tête des premières parties de soirée de France 3. A bord de “Thalassa”, les amoureux de la mer, du voyage et de l’évasion larguent les amarres, à la rencontre de personnages pittoresques, à la découverte de paradis terrestres, de terres insoupçonnées, mais aussi de lieux chargés de mystères, de curiosités et d’histoires humaines. Au-delà de la beauté des images l’équipe Thalassa sensibilise souvent le téléspectateur sur les problèmes environ-nementaux qui menacent notre planète.
En 1990 Georges Pernoud maintient le cap et crée le magazine « Faut pas rêver » tout d’abord présenté par Sylvain Augier, puis par Laurent Bignolas à partir de 1999. C’est une nouvelle fois une invitation au voyage, à la découverte, au travers de reportages et de rencontres émouvantes ou insolites qui entraînent les téléspectateurs aux quatre coins du monde, dépaysement garanti sur France 3 !
Sous l’impulsion de Georges Pernoud, “Thalassa” innove et se déploie sur d’autres supports de diffusion. En 2002 “Thalassa” donne naissance à « Planète Thalassa », première chaîne consacrée exclusivement au monde maritime, puis en 2003 la famille Planète s’agrandit avec le lancement de « Ma Planète », la télé 100% curieuse, nouvelle chaîne ludoéducative dédiée aux plus petits. En 2007, le site Internet Thalassa fait peau neuve à l’occasion du « Tour du Monde de Thalassa », en 84 jours, à bord de porte-conteneurs de 300 mètres de long. Les reportages réalisés pour ce tour du monde sont mis en ligne et repris sur d’autres sites en milieu scolaire, les sujets traités portent sur la nouvelle donne de l’échange maritime mondial et présentent un grand intérêt pédagogique. Plus récemment, “Thalassa” a consacré 30 émissions de la saison 2008-2009 à dresser un état de santé du littoral français en mobilisant les internautes sur un nouveau site baptisé « Les sentinelles du littoral », un réseau de veilleurs où les internautes peuvent déposer textes, photos, vidéos. Cette masse de documents impressionnante constitue la première banque de données multimédia sur le littoral français (métropole et dom/tom). C’est la première fois, à France 3, qu’une émission de prime time s’appuie sur le web pour enrichir son contenu en diffusant à l’antenne des documents réalisés par de purs amateurs.

{backbutton}

Written by club av paris

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *